Actu Internationale

Renault en 2022 : 50 ans pour la R5

Le constructeur automobile Français Renault fêtera cette année 2022 , les 50 ans de sa voiture emblématique la fameuse R5. Il a fêté en 2021 les 60 ans de a R4

R5 ! Tout le monde connaît son regard espiègle et mutin rapidement devenu aussi culte que la voiture elle-même. Dès 1972, année de sa sortie, Renault a personnifié ce regard dans Les aventures de Supercar, le célèbre dessin animé publicitaire. On pouvait aussi le croiser sur les routes, lors de l’opération « Prenez le volant » menée à l’époque. La Renault 5, parée de jolis yeux adhésifs sur ses phares, partait alors à la rencontre des Français. 

La R5 qui a démocratisé la voiture en France

Renault a présenté la R5 en 1971, avant qu’elle ne soit commercialisée au début de 1972. C’est une voiture de ville spacieuse et moderne. La nouvelle petite voiture en diamant est dotée d’une banquette arrière rabattable et d’un pare-chocs en polyester, initialement disponible en deux versions différentes, L et TL. Le premier est équipé d’un R4 783 cm3, puissant de 33,5 ch, et le second est équipé d’un 956 cm3 qui développe 47 ch. La TL plus exclusive (présentée en orange à Munich) est également équipée de freins à disque avant, de jantes en tôle perforée et de bandes latérales chromées.

A partir du modèle 1973, le client pouvait choisir la boîte de vitesses au sol en option (volant standard). Ceci, en particulier, rend la distance entre les deux sièges avant de toutes les versions plus longue qu’auparavant. Un an plus tard, une variante LS haut de gamme est apparue, avec un moteur de 1 289 cm3 développant 64 ch. Ses améliorations techniques incluent l’apparition de la barre anti-roulis arrière, l’assistance au freinage et l’apparition du compte-tours sur le tableau de bord. En 1975, LS a été remplacé par TS. Il comportait un nouveau siège avec appuie-tête, des ceintures rétractables et d’autres détails minimes.

Renault 5 Prototype, un futur modèle électrique

« Le travail sur le prototype n’était pas un sujet libre. Il s’agissait d’un travail de réinterprétation de l’objet R5 et de sa projection dans l’avenir, pour en faire un objet moderne », disait Nicolas Jardin, Designer extérieur du prototypea propos du prototype R5

 Pour être la digne héritière de la R5, il fallait que la voiture devienne expressive et vivante. Nous avons réussi ce tour de force avec ce prototype, véritable objet de design moderne, incarnation de la joie de vivre à la Renault », conclut Nicolas Jardin

La R5 prototype au milieu des anciennes
Afficher plus

Nadir Kerri

Journaliste spécialisé en Automobile/Directeur de Publication Autojazair

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page