Actu Internationale
A la Une

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les voitures hybrides

Selon les rapports les plus récents qui ont été publiés par l’ACEA (European Automobile Manufacturers Association), trois voitures sur dix vendues dans l’Union européenne sont désormais des hybrides.

Les données fournies par cette organisation qui regroupe 16 des plus grands constructeurs automobiles de l’Union européenne, confirment la tendance à la hausse des motorisations alternatives, parmi lesquelles se distinguent les hybrides rechargeables (PHEV). Alors que cette technologie en plein essor suscite moult interrogations, un expert de SEAT S.A. répond aux questions les plus fréquentes des utilisateurs de toute l’Europe.

Quelle est l’autonomie des voitures hybrides rechargeables en mode tout électrique ?

 Rita Steves de Matos est une assistante administrative qui envisage d’acheter une voiture hybride rechargeable. Elle vit au Portugal, un pays qui propose un certain nombre d’avantages fiscaux pour ce type de véhicules. Mais Rita veut d’abord connaître l’autonomie des PHEV. César Méndez, Responsable de la R&D pour les Hybrides chez SEAT S.A., souligne que « les PHEV ont l’avantage de ne pas dépendre du seul moteur thermique pour maintenir la charge de leur batterie ». Il ajoute qu’« Ils disposent d’un port de recharge dédié qui garantit qu’elle sera complètement chargée tous les matins au moment de prendre le volant ». Par exemple, la SEAT Tarraco e-HYBRID affiche une autonomie électrique de 49 kilomètres. « C’est suffisant pour couvrir la plupart de vos trajets quotidiens en mode 100 % électrique », explique César.

Les voitures hybrides sont-elles adaptées aux longs trajets ?

 C’est la question que pose Aleksandra Rekas, responsable de compte en Pologne, un pays qui a connu une hausse de 124,1 % des ventes d’hybrides rechargeables au troisième trimestre 2021 par rapport à la même période l’année dernière. « Absolument », répond César, « il est possible de parcourir de longs trajets sans le moindre problème grâce à la combinaison efficace des moteurs thermique et électrique ». Pour preuve, la SEAT Tarraco e-HYBRID bénéficie d’une autonomie jusqu’à 730 kilomètres.

Combien de temps faut-il pour recharger la batterie ? 

Alberto González habite en Espagne. Il veut s’assurer que la recharge de la batterie ne prendra pas trop de temps. L’Espagne compte parmi les marchés où les ventes de PHEV ont le plus augmenté avec une croissance de 87,5 % au troisième trimestre 2021 par rapport à la même période en 2020, selon l’European Automobile Manufacturers Association. « Tout dépend du type de câble et de la puissance disponible », précise César. Installer une Wallbox SEAT à la maison est une bonne solution. « De cette façon, vous pouvez recharger votre voiture dans des conditions optimales en trois heures et demie seulement ».

Comment fonctionne la récupération d’énergie ? 

C’est la question que se pose Patrick Röschl, un photographe autrichien qui doit parcourir une vingtaine de kilomètres aller retour chaque jour. « De deux façons », explique César. D’une part, « lorsque vous relâchez la pédale d’accélérateur, le moteur fonctionne alors comme un générateur qui utilise l’inertie du véhicule ». D’autre part, « lorsque vous appuyez sur la pédale de frein, le moteur agit là encore comme un générateur, en exploitant cette fois l’énergie du freinage ; c’est le freinage régénératif ». De plus, Patrick a besoin d’un espace de chargement conséquent pour transporter son matériel professionnel et pour ses loisirs, notamment un vélo, des skis ou une planche à voile. C’est pourquoi il s’intéresse à la SEAT Tarraco e-HYBRID avec son coffre qui offre une capacité jusqu’à 1 500 litres.

Comment les voitures hybrides se comportent-elles par temps froid ?

 Jonathan Björkvik est responsable des ressources humaines dans une entreprise de sport en Suède. Dans ce pays nordique, les ventes d’hybrides rechargeables ont augmenté de 48 % au cours des neuf premiers mois de 2021 par rapport à 2020. Cependant, Jonathan s’inquiète du comportement de ces voitures pendant les hivers froids et rigoureux de la Suède, avec des températures bien en dessous de 0 ºC. « Il n’y a aucun problème », répond César. « Seul le moteur thermique sera fonctionnel alors que la température des composants du système à haute tension est inférieure -10°C. Puis le moteur électrique sera disponible une fois que vous aurez roulé et que la température aura augmenté », conclut-il.

Source: Seat media

Afficher plus

Nadir Kerri

Journaliste spécialisé en Automobile/Directeur de Publication Autojazair

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page