Actu Nationale
A la Une

Transporteurs algériens : dégradation et vétusté du parc automobile

Le ministre des Transports, Aissa Bekkai a présidé dimanche une réunion en présence des syndicats du secteur du transport routier, à savoir l’Union nationale des chauffeurs de taxis (UNCT), l’Organisation nationale des transporteurs algériens (ONTA) et l’Union nationale des transporteurs algériens (UNA).

 Lors de cette rencontre, les différents syndicats  ont soulevé une série de préoccupations et de problèmes rencontrés comme, « la dégradation et la vétusté du parc automobile national de taxis, d’autobus et de camions, et l’incapacité de le renouveler en raison de l’indisponibilité des véhicules sur le marché ».

Le problème d’exploitation de 50% seulement des capacités des transporteurs dans le cadre du respect du protocole sanitaire de lutte contre la pandémie, a également été posé, vu « les pertes colossales essuyées par les transporteurs, en raison de la hausse des différents frais liés à leur activité et l’existence d’activités parallèles, les transporteurs privés représentant la part du lion dans le marché national du transport ».

Afficher plus

Nadir Kerri

Journaliste spécialisé en Automobile/Directeur de Publication Autojazair

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page